Je fais un don "Coup de coeur"

Je fais un don "Coup de coeur"
Cliquer sur l'image pour faire un don "Coup de coeur" par paiement sécurisé CB

vendredi 1 avril 2016

Incendie au monastère de Sipchok



Nous souhaitons vous informer d'un nouveau drame survenu dans la Tarap, qui touche cette fois la culture du Dolpo et ses traditions.
Le Dolpo est un des derniers sanctuaires de la religion Bön, qui prévalait au TIbet avant l'arrivée du bouddhisme. Cette religion a beaucoup évolué au contact du bouddhisme mais elle a gardé de ses origines ses écritures sacrées, certains dogmes et rites, toujours vivants au Dolpo. Les adeptes des deux religions partagent leur foi et leurs fêtes dans un œcuménisme exemplaire, qui voit par exemple des adeptes du Bön soutenir financièrement un monastère bouddhiste avec la réciprocité de la part des adeptes de l'autre religion.

Voici le récit de Gyalbo :

"C'est une bien triste nouvelle que l'incendie qui a éclaté dans la demeure du Lama du monastère de Sipchok le 8 Mars 2016. On dit que le Lama de Shipchok n'a remarqué le feu qu'à environ 1h00 du matin quand presque toute la structure du monastère était dévastée. Ensemble les villageois ont essayé d'éteindre le feu pendant environ 3 heures, mais ils n'ont rien pu faire. L''incendie aurait eu lieu à cause de la flamme d'une lampe à beurre, qui était en offrande ce soir-là, comme d'habitude. Presque toutes les statues précieuses, les écritures sacrées, y compris les manuscrits écrits à l'encre d'or, les temples symboliques, les reliques, les thangkas sacrés, les peintures murales, l'autel, les masques et les autres objets rituels qui datent de 800 ans, ont été détruits par le feu, y compris des ustensiles basiques d'offrandes, des denrées alimentaires et des vêtements de la famille du Lama. 
Le Lama du monastère de  Shipchok, du nom de Rinzin, est arrivé à Kathmandu en quête d'une aide de la part  du gouvernement ainsi que de dons des ONG internationales, des ONG et des particuliers."




Aucun commentaire:

Publier un commentaire