Je fais un don "Coup de coeur"

Je fais un don "Coup de coeur"
Cliquer sur l'image pour faire un don "Coup de coeur" par paiement sécurisé CB

vendredi 28 septembre 2018

Crystal Mountain School en 2018 : les bâtiments











4 commentaires:

  1. La berge de CMS est vraiment abîmée. Si on compare la photo 6 sur 9 du diaporama de https://actiondolpo.blogspot.com/2018/09/crystal-mountain-school-en-2018-le.html et la photo 1 sur 7 du diaporama de 2010 de https://actiondolpo.blogspot.com/2010/11/le-dispensaire-fin-novembre.html , on voit clairement comment la méandre de la rivière Tarap à évoluer en s'approchant dangereusement de CMS. (d'ailleurs, la photo 6 sur 9 montre "deux bras" de la rivière : le principal qui s'écoule le long du mur d'enceinte de CMS et le secondaire qui était plus ou moins la position de la rivière en 2010). CMS aura bientôt les pieds dans l'eau...

    RépondreSupprimer
  2. Ajoutons que la situation actuelle de l'élargissement du lit de la rivière Tarap le long de CMS en si peu de temps est principalement dû aux interventions humaines (cf. https://www.facebook.com/crystalmountainschool/posts/446286675800808?__tn__=-UC-R). Dans le journal Tarap 25 ans page 11 (https://actiondolpo.com/index.php/actualites/journal-tarap?download=64:tarap-25-ans-juin-2018), on a une photo similaire à celle de 2010 : la situation en 2013 est quasi identique à celle de 2010.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous avons conscience de la gravité du problème lié au débordement de la rivière au niveau de Crystal Mountain School.
      Ce problème nécessite des moyens techniques qui ne sont pas immédiatement disponibles dans la Tarap (en l’absence de route, à 4200m d’altitude en plein cœur de l’Himalaya). Pour exemple certains des matériaux expédiés par Vision Dolpo de Kathmandu ont mis 2 ans pour arriver à bon port pour cause de glissements de terrain sur le trajet des camions, qui passent par le Tibet. Même un simple stock de grillage pour préparer des gabions n’est arrivé sur place qu’en automne cette année, soit après les plus grands dégâts causés à la berge.
      Idéalement il faudrait une pelleteuse pour draguer la rivière à hauteur de l’école et notamment dégager les obstacles qui dévient la rivière vers l’école. Elle pourrait être disponible en 2019 à l’arrivée de la route qui descend de la frontière tibétaine. Les problèmes sont rendus bien plus compliqués du fait de l’isolement de la région
      Même en France, où tous les moyens techniques sont disponibles, nous faisons face à des débordements de rivières, au point de rayer de la carte des villages et de supprimer des vies !

      Les dégradations de cette année au niveau de l’école ne sont pas dus à l’intervention humaine de ce printemps, puisque la rivière Tarap a creusé les berges à bien d’autres endroits de la vallée. Elles sont dues au débit important du fait des déluges de mousson jamais connus auparavant. Dans les années soixante, Corneille Jest qualifiait le climat du Dolpo de semi-désertique, avec un niveau de précipitations annuelles de 400 mm en moyenne (dont 20 % tombant sous forme de neige). L’été 2018 il a plu sans discontinuité dans la Tarap, nuit et jour, pendant plusieurs jours ! Un ruisseau inédit a même creusé la montagne au dessus de CMS formant un canal de 1m de large et 1,50m de profondeur (!), pour se répandre sur le sentier qui mène à l’école. Les menaces ne viennent donc pas seulement du bas – la rivière – mais aussi des hauteurs – la montagne.

      L’association va débloquer des fonds pour des travaux de grande ampleur puisque les conditions climatiques du Dolpo ont peu de chances de s’améliorer dans les années à venir, du fait des dérèglements climatiques sur notre planète.
      Action Dolpo

      Supprimer
  3. L'intensité de la mousson a clairement son mot à dire. Mais les interventions humaines d'extraction des pierres du lit et/ou berge a largement aussi son mot à dire et ne font qu'aggraver les effets de la mousson : cf. "Why Do Rivers Curve?" https://www.youtube.com/watch?v=8a3r-cG8Wic
    Bon courage.

    RépondreSupprimer