Je fais un don "Coup de coeur"

Je fais un don "Coup de coeur"
Cliquer sur l'image pour faire un don "Coup de coeur" par paiement sécurisé CB

dimanche 22 juin 2014

Appel du Dolpo


Des événements graves se sont déroulés dans la Tarap ces dernières semaines, autour de la cueillette du yarsakumbu. Les autorités de Dunaï ont retiré aux villageois les droits qu'ils avaient de collecter des taxes auprès des milliers de cueilleurs qui envahissent leurs pâturages en juin, dévastant l'écosystème sur leur passage. La taxe prélevée était une petite compensation par rapport aux pertes de bétail dues à la raréfaction de l'herbe en altitude. Mais cela leur a été retiré aujourd'hui.
La police a brutalisé et terrorisé la population d'une façon digne d'un état totalitaire. Deux morts sont à déplorer parmi nos amis de Tarap, et les nombreux villageois blessés essaient de soigner leur corps abîmé et leur âme traumatisée par tant d'acharnement et de violence gratuite.
Nous avons reçu un appel vibrant de Phurwa (l'ancien coordinateur du projet) qui se bat pour porter auprès du public l'ignominie de la brutalité policière envers un peuple pacifique, ainsi que l'injustice subie. Il a réussi à faire publier de nombreux articles favorables à sa cause dans la presse népalaise, au départ porte-parole des mensonges de la police et des autorités. C'est un combat extrêmement courageux qu'il mène seul, ses amis d'études se trouvant majoritairement au Dolpo en ce moment. Tous les ex-étudiants vivant et travaillant dans la Tarap ont été impliqués sur place dans la défense de leur peuple et malheureusement plusieurs d'entre-eux ont été blessés, dont Phurwa lui-même qui a été transféré par hélicoptère à Kathmandu avec un autre blessé grave. C'est pourquoi il est en mesure d'agir à un autre niveau dans la capitale.
Par son engagement, Phurwa est aujourd'hui en danger. Plus il recevra de soutien du monde entier et plus il sera difficile de le punir d'autant d'audace de la part d'une ethnie minoritaire et méprisée de l'Himalaya.
Nous vous sollicitons pour signer une pétition mise en ligne par l'organisation asiatique des droits de l'homme, afin que les droits des Dolpo-pa soient défendus et respectés. Nous comptons sur vous. N'hésitez pas à transférer ce message à vos amis et connaissances, même à l'étranger (en ne conservant que le message en anglais de Phurwa)

Grâce au lien ci-dessous, vous avez un accès direct au texte explicatif et à la pétition en anglais.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire